Mikhaïl Pletnev

Dimanche 31 janvier à 20h • Auditorium de Bordeaux

Pianiste, chef d’orchestre, compositeur et personnalité artistique incontournable, autant de facettes de sa vie d’artiste. Mikhail Pletnev se considère lui, simplement musicien.

Le talent de Mikhail Pletnev, en tant que pianiste, chef d’orchestre mais aussi compositeur enchante et éblouit le public du monde entier depuis plusieurs décennies et fait de lui un des artistes actuels les plus influents. Fils de parents musiciens, Pletnev apprend la musique dès son plus jeune âge et entre au Conservatoire de Moscou à l’adolescence. Il reçoit en 1978, à l’âge de 21 ans seulement, le Premier prix et la Médaille d’Or au 6ème Concours International de Piano Tchaïkovski, marquant le début de sa renommée internationale.

Il fonde en 1990 le premier orchestre indépendant de l’histoire de la Russie, l’Orchestre National de Russie (RNO) dont il en est encore directeur artistique et chef permanent. Les meilleurs musiciens du pays se joignent à lui.

Pianiste possédant une musicalité exceptionnelle et une technique éblouissante, Mikhaïl Pletnev se produit régulièrement dans les plus grandes villes du monde aussi bien récital qu’en tant que concertiste. Il s’est ainsi produit aux côtés des orchestres internationaux les plus prestigieux tels le Philharmonique d’Israël, le Philharmonia de Londres ou le Philharmonique de Berlin, sous la baguette de chefs comme Zubin Mehta, Kent Nagano, Claudio Abbado ou encore Leonard Slatkin. En tant que chef invité, il dirige notamment le Malher Chamber Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Tokyo, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam ou l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. De 2008 à 2010, il occupe le poste de premier chef invité de l’Orchestre della Svizzera Italiana de Lugano en Suisse.

En tant que compositeur, on lui doit, entre autres, un Concerto pour alto, créé en 1998 à Moscou avec Yuri Bashmet, pièce largement acclamée par la presse et le public. Ses étonnantes transcriptions pour piano de Casse-Noisette et de La Belle au bois dormant de Tchaïkovski ont marqué les mémoires. En 2003, il dédie sa transcription de la Suite pour deux pianos du ballet Cendrillon de Prokofiev à la pianiste Martha Argerich, qu’ils interprètent ensemble pour la première fois à Vevey en Suisse.

Mikhaïl Pletnev a enregistré de nombreux disques avec Deutsche Grammophon depuis 1993, régulièrement récompensés au Grammy Awards. Membre du Conseil Culturel de Russie, il a également reçu à deux reprises le Premier Prix d’État de Russie pour services rendus à la musique. En 2006, il crée le Fond Mikhail Pletnev pour le Soutien de la Culture Nationale, organisation à but non lucratif soutenant des projets culturels ayant pour objectif de promouvoir la culture russe à son plus haut niveau.

Schubert

Tchaïkovski

« La virtuosité extraordinaire et l’ingéniosité scintillante sont les maîtres mots de ses performances au piano.
Sa carrière météorique de chef d’orchestre semble avoir rendu son jeu encore plus symphonique et son son plus imaginatif. »
Die Welt

À noter, Mikhail Pletnev se produira
pour la première fois à Bordeaux.