Dan Tepfer

Samedi 28 novembre à 20h • Auditorium de Bordeaux

Lauréat des concours de Montreux et de l’American Pianists Association, Dan Tepfer, pianiste franco-américain installé depuis 2006 à Brooklyn, est «un des musiciens les plus accomplis et imaginatifs de la nouvelle vague d’artistes émergente de New York» (Time Out Londres), un «pianiste qui ne se donne pas de limites» (Télérama). Ses dix disques en tant que leader témoignent d’une intelligence musicale constamment en recherche, que ce soit dans le contexte du jazz contemporain (citons Eleven Cages, avec son trio, ou encore Decade, avec le légendaire Lee Konitz) ou de la musique classique (Goldberg Variations / Variations, dans lequel le pianiste associe le chef-d’oeuvre de Bach à ses propres improvisations). Pour le révolutionnaire Natural Machines, son projet le plus récent, il réunit sa formation d’astrophysicien à sa passion pour la musique dans une démarche d’improvisation qui intègre des algorithmes programmés par ordinateur. En tant que compositeur, Dan Tepfer a reçu le Charles Ives Fellowship de l’American Academy of Arts and Letters pour des pièces telles que Solar Spiral, créé au Ravinia Festival de Chicago, et Solo Blues pour violon et piano, créé au Carnegie Hall de New York. Il s’est donné en concert dans les plus grandes salles internationales, du Wigmore Hall de Londres au Triphony Sumida de Tokyo, de la Philharmonie de Paris au Teatro Colon de Buenos Aires. Depuis 2018, il est soutenu par la Fondation BNP Paribas.

jazz
Variations Goldberg
avec improvisations

Que ce soit avec son disklavier au moyen duquel il dialogue avec les algorithmes et improvise le futur dans des formes multi sensorielles (Natural Machines en 2019), ou sur les Variations Goldberg qu’il a enregistrées en 2011, Dan Tepfer confirme une fantaisie créatrice rare et un jeu subtilement inspiré.