Ivo Pogorelich

Vendredi 6 décembre 2019 à 20h • Auditorium de l’Opéra

Tarif: de 45€ à 90€

 

Réservation

Né à Belgrade en 1958, Ivo Pogorelich commence l’étude du piano à l’âge de sept ans et part pour Moscou à l’âge de douze ans. Il rentre à l’école centrale de musique et travaille avec Timakhine, Gornostaeva et Malinine. Puis il rencontre la pianiste d’origine géorgienne Alice Kezeradze avec laquelle il étudie et qu’il épousera en 1980. En 1975, Ivo Pogorelich est lauréat du concours de Zagreb et en 1978 remporte le concours Casagrande de Terni. En 1980, il remporte son prix au conservatoire Tchaïkovski de Moscou puis une victoire au concours de Montréal et est éliminé́ du concours Chopin de Varsovie, évènement qui le projettera du jour au lendemain au sommet de la gloire grâce à la protestation de Martha Argerich qui déclare après son éviction « Ivo Pogorelich est un génie».

Artiste souvent controversé il est considéré soit comme un génie soit comme un iconoclaste et sa légende divise encore aujourd’hui le public. Peu à peu, il se révèle être un artiste aux multiples facettes, capable du plus grand académisme comme de la plus grande imagination excentrique. Pogorelich fascine, Pogorelich déroute voire dérange avec un jeu à la fois puissant et très raffiné.

Ivo Pogorelich fait des débuts remarqués à Carnegie Hall à New York en 1981 puis se bâtit une carrière moderne et anti-conformiste. Ses apparitions en concert sont toujours des événements.

Ivo Pogorelich a joué dans le monde entier avec tous les orchestres de renommée internationale (philharmoniques de Berlin, Vienne, Chicago, Philadelphie, Boston, Los Angeles, New York, Londres…) sur les plus grandes scènes en concerto et en récital. Il joue chaque saison à Berlin, Paris et Tokyo et a récemment fait des tournées Allemagne, Suisse, France, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Grande-Bretagne, Lituanie, Croatie, Espagne, Turquie, Japon et Chine avec l’intégrale des sonates de Beethoven.

Il se consacre également à l’enseignement et aide de jeunes artistes en début de carrière avec sa fondation en Croatie. Il a créé en 1988 son festival à Bad Wörishofen et le concours international de piano Ivo Pogorelich à Pasadena en Californie. Concerné par le conflit des années 1990 en Yougoslavie, il s’est engagé́ en 1994 dans une association qui a contribué́ à la construction et au financement d’un hôpital à Sarajevo. Depuis 1988, il est ambassadeur de l’Unesco pour des missions d’aide sociale.

Entre 1999 et 2013 il a mis un terme à sa carrière.

Ivo Pogorelich a une importante discographie chez Deutsche Grammophon dans des répertoires baroques, classiques, contemporains ; en 2015 est sorti un coffret de quatorze CD légendaires Complete Recordings. Les sonates de Beethoven opus 54 et 78 sont disponibles sur Idagio.com.

En 2018/2019 il a notamment joué en récital en Italie, Japon et Chine à Paris Salle Gaveau.

Bach
Suite anglaise n°3 en sol mineur,
BWV 808
Prélude – Allemande – Courante – Sarabande – Gavottes I & II – Gigue

Beethoven
Sonate n°11 en si bémol majeur, op .22
Allegro con brio – Adagio con molt’ espressione – Menuetto – Rondo. Allegretto

Chopin
Barcarolle op.60
Prélude en do dièse mineur, op.45

Ravel
Gaspard de la Nuit
Ondine – Le Gibet – Scarbo