Amaury Faye

Mardi 23 novembre à 18h30 • Université Bordeaux Montaigne Amphi 700

« Introspectif et grandiose, Buran (Tempête de Neige en russe), est un album à travers lequel le jeune pianiste français Amaury Faye révèle un univers complexe et riche dans lequel se côtoient en parfaite harmonie jazz, musique classique, pop ou encore musique de film. Produit par le Festival l’Esprit du Piano, acclamé à l’unanimité à sa sortie par la critique et le public, il sera présenté ce soir au Cloître pour le Festival Pianos aux Jacobins.

« Buran est le nom d’un programme spatial soviétique visant à imiter la navette spatiale américaine. Projet abandonné suite à la chute de l’URSS, il est le symbole de la fin de la course à la conquête spatiale. Cette histoire est un clin d’oeil à la carrière que mes parents ont réalisé dans le spatial, et qui ont eux même voyagé en Russie dans le cadre de leur missions. C’est aussi une ode à la culture et à l’héritage musical russe, et à l’atmosphère envoûtante des immenses contrées sibériennes qui ont maintes fois inspiré mes créations. »

En accompagnement de ce programme axé sur l’album Buran, Amaury présentera les premières étapes d’un futur projet en solo basé sur un répertoire englobant ragtime, novelty piano et stride. Partant de ces trois courants successifs apparus au début du siècle et désormais considérés comme les ancêtres du jazz, Amaury opérera une synthèse en revisitant les compositeurs emblématiques qui se sont succédés au cours de cette période, de Scott Joplin et Jelly Roll Morton à James Pete Johnson et Art Tatum. »

Carte blanche jazz